jeu. 01 juil. | Place du village du Thoronet

« Il Sole non si Muove » - Compagnie Rassegna

Les inscriptions sont closes
« Il Sole non si Muove » - Compagnie Rassegna

Heure et lieu

01 juil., 20:30
Place du village du Thoronet, Le Thoronet, France

À propos de l'événement

Avec « Il Sole non si muove », la Compagnie Rassegna se penche sur la circulation des chansons profanes à la fin du XVIème siècle. A cette occasion, flûte kaval, luth arabe, basse, guitare baroque ou électrique invitent la viole de gambe à accompagner les chanteurs de la compagnie.

Au programme, des pièces issues des répertoires de chansons italiennes (frottole), espagnoles ou portugaises, des chants issus du «Hawzi» (genre né au XVIème siècle dans la ville algérienne de Tlemcen), ainsi que des airs turcs et arméniens caractéristiques de cette époque. En parallèle de ce répertoire méditerranéen, un autre se dessine : venus de l’Angleterre élisabéthaine, des Ayres de Dowland et de Hume, ou des extraits des «cris de Londres», ponctuent le déroulé du concert. 

Ils rappellent que cette époque fut celle des flux et des échanges autant que celle des territoires et que, européen avant l’heure, le musicien de la Renaissance circulait en permanence, croisant déjà les influences et les sonorités, pleinement acteur d’un monde en mouvement.

Voilà vingt ans que la Compagnie Rassegna croise les musiques populaires de Méditerranée. Croiser, ce n’est ni fusionner, ni séparer. Ni assimiler, ni exclure. C’est mettre en tension. C’est interroger les singularités autant que les ressemblances, et relier des éléments a priori distants, prétendument étrangers, pour en dégager des analogies fécondes. C’est douter des oppositions, trop souvent évoquées - en musique comme ailleurs - réduisant l’infini au binaire, et des cloisonnements qui en découlent. C’est, pour finir, questionner les manques, les creux, les intervalles, qui souvent nous définissent plus justement que les trop-pleins, les bosses ou les frontières.

« Il Sole non si muove ». Un titre qui ne devait être que provisoire, mais qui a su prendre sa place, patiemment. Celui d’une création et d’un moment dans l’histoire de la compagnie, consacrés à l’étude des musiques nées durant le XVI siècle en Méditerranée et en Angleterre, ainsi qu’à leur circulation dans l’espace et le temps.

Un projet qui joue des anachronismes, s’amuse des concordances, et nous permet de fréquenter, à cinq siècles d’écart, des compositeurs et des poètes nés au cœur d’une époque faite d’entre-deux, d’interstices et de clairs-obscurs. Un programme, enfin, qui nous confie les espoirs, les peurs, les joies et les larmes d’hommes troublés de sentir leur monde sur le point de faire la culbute. Et qui nous ressemblent comme des frères.

Programme

  • Non Val Aqua - Bartolomeo Tromboncino, 1er livre de frottole (Italie, 1504)
  • Flow my tears - John Dowland (Angleterre, 1600)
  • Ode sur la misère et la pauvreté - Bellaud de la Bellaudière (Provence, 1572) - Musique Bruno Allary
  • Come again #1 /#2 /#3 - John Dowland (Angleterre, 1597)
  • La Doncella Guerrera – Anonyme (Espagne, XVIème siècle)
  • Não tragais borzeguis pretos – Anonyme (Portugal, XVIème siècle) & Kopanitsa - Danse traditionnelle (Bulgarie)
  • The three ravens - Thomas Ravencroft (Angleterre, 1611)
  • Salouni ya ahle el hawa- Jilali M’Thired
  • Polish Vilanell - Tobias Hume (Angleterre, 1605)
  • Vale Diva - Bartolomeo Tromboncino, 1er livre de frottole (Italie, 1504)
  • Mom bar - Danse traditionnelle (Arménie)
  • Dos estrellas le siguen - Manuel Machado (Portuga/Espagne, Début XVIème siècle)

Distribution

Direction Artistique, Guitares flamenca, baroque et électrique, Chant - Bruno Allary

Violes de Gambe (Basse et Dessus) - Mireille Collignon

Flûtes Kaval - Isabelle Courroy

Luth arabe - Fouad Didi Chant,

Contrebasse - Thomas Bramerie

Chant - Carine Lotta

Chant, Percussions - Sylvie Paz

Chant, Percussions  - Carina Salvado

Réservation

Billetterie

______

NOUVELLE VAGUE « La Compagnie Rassegna nous offre […] un doux voyage au XVIème siècle. Quatre cordes et cinq voix (dont la flûte kaval) se répondent dans une harmonie intemporelle, par l’introduction de la guitare électrique et les arrangements de Bruno Allary. Quelques percussions s’invitent délicatement dans cette rencontre aussi festive que mélancolique, spirituelle et sensuelle, polyphonie ancrée dans l’inconscient collectif. »

ZIBELINE « Musique intranquille et voyageuse du XVIe siècle, ainsi la qualifie l’historien Patrick Boucheron (…) Cette capacité à ne pas établir de distinctions a séduit Bruno Allary, âme de ce bel ensemble, qui refuse les cloisonnements qui « réduisent l’infini au binaire ». Le résultat, une incursion délicieuse qui nous mène de l’Angleterre élisabéthaine aux faubourg de Tlemcen en passant par l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Bulgarie et la Provence. Quatorze pièces d’une sobre et virtuose élégance (…) »

______

« Il Sole non si Muove » a reçu le prix coup de coeur 2017 en création Musiques du monde de l’Académie Charles Cros 2017

« Il Sole non si Muove » est produit avec le soutien de la Fondation Orange pour le mécénat musical une création en tournée sur la saison 2020/2021

Photo © Alexandre Chevillard

Partager cet événement